Croissance & Compétitivité

Ne Pas Vous Y Connaitre en Compétitivité d’Entreprise Ferait de Vous un Amateur !

compétitivité d'entreprise

 » En tant que chef d’entreprise, vous êtes un amateur ! « 

En fait, je ne pense pas que vous le soyez, bien au contraire. Cependant, si avoir une entreprise compétitive n’est pas un objectif que vous visez, vous passez un amateur. Vous devenez un simple « gérant de boutique » en comparaison de nombreux chefs d’entreprises dans votre secteur. La compétitivité d’entreprise est une thématique qui est très souvent évitée par les dirigeants. Et ceci pour une bonne raison : très peu savent exactement comment améliorer la compétitivité d’entreprise.

Ce qui est est commun, c’est d’aborder la compétitivité seulement sous la perspective des conditions économiques déterminant la compétitivité. Or ce sont des facteurs sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, en tant que chef d’entreprise. Au mieux, on résume à compétitivité d’une entreprise à sa productivité et à ses prix bas face à la concurrence. Au final, même si vous êtes un(e) très bon(ne) gestionnaire et qui savez maintenir le niveau de votre entreprise, mais que vous ignorez comment améliorer votre compétitivité, vous ne ferez pas le poids.

La Compétitivité d’Entreprise : quelle importance ?

Par définition, la compétitivité d’entreprise est la capacité de l’entreprise à réaliser un chiffre d’affaires croissant, malgré la concurrence. En d’autres termes, vous possédez un avantage compétitif qui vous permet non seulement de vous démarquez de ceux qui vous font la concurrence, mais aussi d’augmenter continuellement votre chiffre d’affaires.

La compétitivité est LE facteur principal qui permet le développement et la survie d’une entreprise dans un secteur d’activité et sur un marché. C’est parce que vous êtes compétitif que vous pouvez passer de PME locale à grande entreprise nationale, puis devenir une entreprise continentale avant d’avoir votre place sur l’échiquier international (pour les entreprises qui souhaitent arriver jusque là…).

La compétitivité vous permettra de tirer votre épingle du jeu, tout en maintenant une croissance suffisante. Ainsi, vous devenez trop grand pour votre marché (local, national, continental) et vous devez vous élargir et conquérir un plus grand marché. Mais à chaque niveau, il y a déjà des concurrents bien installés. Et plus vous grandissez en envergure, plus la compétition est rude. Si vous n’avez pas le niveau de compétitivité suffisant quand vous entrez sur un marché, vous serez rapidement éjecté.

Compétitivité = Plus de chiffre d’affaires + Plus grands marchés riches d’opportunités.

Les Amateurs VS les Pro en Affaires !

Comprendre la compétitivité d’entreprise

Le concept de la compétitivité est généralement compris sous l’angle de « faire mieux que les concurrents ». En réalité, chaque entreprise est unique : elle possède une identité propre qui influence les actions et les résultats. Et ce caractère unique fait que chaque entreprise peut développer des capacités uniques que les autres auront du mal à reproduire : un avantage compétitif. Chercher « faire comme les concurrents font, mais mieux que les concurrents eux-mêmes », c’est chercher à devenir une photocopie des concurrents. Et vous finirez comme une pâle copie, car vous n’aurez jamais leur identité, qui détermine les avantages compétitifs que vous cherchez à copier.

Les amateurs pensent que la compétitivité viendra d’ailleurs.

Ceci nous amène à deux catégories de chefs d’entreprise : dans la première, le chef d’entreprise considère que la compétitivité consiste à ce que l’Etat et le gouvernement créent l’environnement favorable pour qu’ils puissent faire des affaires convenablement. Ils attendent tout des autres : que les taxes baissent, que les coûts de l’énergie soient réduits, que les lois freinent des concurrents plus compétitifs d’investir le marché, etc. Ça fait cliché de le dire, mais l’Etat-providence c’est fini ! Les taxes ne baisseront jamais en réalité, parce que quand une taxe est baissée, deux autres sont créées. Les conditions parfaites que vous attendez ne viendront pas d’elle-mêmes. Et les chefs d’entreprise de cette première catégorie voient leurs entreprise progresser moyennement, au gré de l’économie et si leurs concurrents le veulent bien. Au final, ils sont plus occupés à faire survivre leur entreprise qu’à chercher à être plus compétitif pour se développer et gagner plus.

Les « Pro » prennent eux-même la responsabilité de leur compétitivité.

C’est ce qu’ont compris les chefs d’entreprise de la seconde catégorie. Ils veulent absolument être « maîtres de leurs réussite » et non victime de l’économie. Ils veulent voir les résultats de tous leurs efforts de travail et de management. C’est pourquoi ils n’attendent pas de savoir ce que l’Etat peut faire pour qu’ils soient plus compétitifs, ils cherchent à savoir comment ils peuvent se démarquer par eux-mêmes, même si les conditions sont défavorables. En fait, ils savent que les mêmes conditions s’appliquent à tous les acteurs du marché, ce qui remet tous les compteurs à zéro ; ce qui fait la différence en fin de compte, c’est ce qu’ils feront pour être les meilleurs sans être des photocopies.

En moyenne 7 Directeurs Généraux/CEO sur 10 sont dans la première catégorie. Seuls 3 finiront par bâtir une entreprise rentable et compétitive et un seul dominera tous les autres parce qu’il sait exactement comment devenir compétitif et le rester. La question est donc : Dans laquelle de ces deux (2) catégories choisissez-vous ?

Ce que font les « Pro » pour être si compétitifs

Une attitude majeure distingue les amateurs des pros, dans tous les domaines d’activité humaine. Pour les amateurs, l’essentiel, c’est de participer. Pour les pros, quant à eux, sont là pour gagner ! Et voici quelques attitudes des pros en affaires, quand il s’agit d’améliorer leur compétitivité d’entreprise :

1. Prendre la décision de renforcer la compétitivité de votre entreprise.

Pour être dans la première catégorie, vous n’avez qu’une seule chose à faire : Rien ! Continuez à faire ce que vous avez toujours fait, et vous aurez les résultats que vous avez toujours eus. Une grande partie des entreprises se retrouvent dans cette catégories d’entreprise à moyennement viables par défaut. Ne sachant pas quoi faire ni comment le faire, elle suivent la masse. Pour sortir de ce groupe par défaut, cela commence par une décision : s’engager définitivement dans une démarche d’amélioration de la compétitivité de leur entreprise. Cette décision vous amènera spontanément à réaliser les actions suivantes.

2. Mettre en place les bases de la compétitivité dans votre entreprise.

Les entreprises de la seconde catégorie ont toutes recherché les facteurs majeurs déterminant le succès, la compétitivité et la croissance. Elles ne se sont pas attardées sur des outils et systèmes qui seraient un fardeau à leur niveau de développement. Au lieu de développer une culture de la concurrence, elles ont au contraire développé une culture de la compétitivité. C’est aussi possible de bâtir une culture de compétitivité pour votre entreprise. Vous aussi pouvez exploiter ces facteurs majeurs pour développer des avantages compétitifs uniques et attractifs. Cela vous évitera de tomber dans la « culture de la concurrence » : chercher à copier l’identité des autres en mieux.

3. Rentabiliser cette culture de la compétitivité de façon systématique.

Après quoi, ils vous faudra déployer les bons outils pour automatiser et rentabiliser toutes ces améliorations. En réalité, la compétitivité d’entreprise est une quête vers le meilleur. Et vous allez continuellement rechercher à améliorer votre performance. Souvenez-vous, à mesure que vous vous développez, la concurrence devient de plus en plus rude. Et plus la concurrence est rude, plus votre compétitivité a besoin d’être renforcée. Réussir à systématiser l’acquisition de ces valeurs de compétitivité et la mise en pratique des outils et méthodes de compétitivité vous sera très utile pour vous maintenir.

J’aimerais maintenant que vous analysiez la situation actuelle de votre entreprise et que vous répondiez à cette question : Voulez-vous de rester AMATEUR, ou décidez-vous de passer PRO ?

Si vous souhaitez « passer Pro » et ne plus être victime de l’économie, ou alors si vous aviez déjà pris cette décision, mais que vous y allez à l’instinct, sans une méthode claire, alors participez à l’atelier Croissance & Compétitivité (4 Ateliers en vidéo + Questions & Réponses). Vous y découvrirez une méthode claire et précise pour améliorer votre compétitivité d’entreprise.

Croissance Compétitivité 2017

Vous pourrez aussi poser toutes vos questions, et j’y répondrai !